2. Conseils de dégustation

Le matin, en apéritif ou encore à intégrer dans une recette, l’AOP Cantal est un ingrédient de premier choix. Découvrez nos conseils de dégustation pour le doyen des fromages d’Auvergne.

Le Cantal, un grand moment de plaisir au quotidien

Star incontestée des plateaux de fromages, le Cantal a une place d’excellence sur les plateaux de fromages : c’est la 4ème AOP française la plus vendue.

Afin de varier les plaisirs, pourquoi ne pas acheter 200 grammes des 3 catégories de Cantal (Jeune, Vieux, Entre-deux) à la place de vos 500 grammes habituels du même type ?

D’ailleurs en plateau, n’hésitez pas à jouer avec des fruits secs (raisins secs, figues...), c’est beau et avec le Cantal, c’est si bon !























Pensez également à la confiture de cerises noires qui n’est, contrairement à ce qu’on pourrait croire, pas réservée aux fromages basques. À essayer entre autre avec un Cantal Vieux...c’est divin ! Vous pouvez enfin tester d’autres accords avec des confitures, des chutneys et même de la crème de marron. Faites jouer votre imagination !

Règle d’or  : Pour apprécier pleinement toutes les saveurs du Cantal, il est impératif de le sortir du réfrigérateur au moins 30 minutes avant de le déguster.

Résolument tendance et gourmand

Produit de terroir, le Cantal s’adapte à tous les modes d’utilisation, des plus traditionnels aux plus modernes. Cela en répondant aux nouvelles exigences des urbains.



Grâce à sa découpe et son transport facile, il s’adapte à tous les moments de consommation.

Une tranche de Cantal avec un morceau de pain en encas, quelques dés de Cantal dans la salade, du Cantal râpé sur les pâtes ou la pizza : c’est un ingrédient de premier choix.

Accompagnez vos froides journées d’hiver par une tartine chaude au Cantal fondu, et vos chaudes soirées d’été par un Cantal Burger !

2. Conseils de dégustation